and the time is ruuunning ouuut (Muse)

16 04 2009

C’est sur une musique de la BO de Gladiator (rien à voir mais c’est pour la trame sonore) que j’entame cet article sur le temps qui passe. Est-ce que le temps est relatif et passe plus ou moins vite en fonction des évènements que l’on vit ? Si oui, pourquoi y a-t-il 24h dans un lundi pluvieux de cours à l’ISEL en décembre et 24 aussi ici à Emmen, où les jours sont appréciés autant qu’ils passent vite (surtout le week-end dernier…) ? Hein ? on peut voyager dans le temps ; le 12 avril qui vient de passer marquait le milieu de notre semestre ici : 70 jours derrière, 70 jours à venir… Début février on découvrait tout, armés de manteaux et de gants, tentant tant bien que mal de parler anglais. Vers le 20 juin, on devra se résoudre à laisser derrière nous étudiants, voisins de campus, fac, ville d’Emmen et tout ce que ça comporte comme images plein la tête qui vont s’estomper petit à petit… pour stage et début de 5è année dans l’automne qui commencera. Youhou !

Et aujourd’hui, me direz-vous ?

Et bien tout va toujours pour le mieux ou presque; un bout de France vient nous rendre visite (rien que ça!), les exams sont terminés, corrigés, et quasiment tous rendus (avec des marks qui font plaisir, ça me rappelle que les notes de certains cours tels que « H&M » ou « théorie de la firme » tardent à tomber côté France), une deuxième partie de semestre qui commence sous le soleil (chaud, si si !) hollandais d’Emmen, un moral au beau fixe comme la météo, de plus en plus d’images dans la tête, de plus en plus de vocabulaire anglais et espagnol au bout de la langue, de plus en plus de dessous de verres collectés sur les tables des bars devant lesquels on passe (collection oblige), in groBen und ganzen : de plus en plus de « de plus en plus » !

Ce petit bilan donne aussi l’occasion de se poser et de réfléchir quelques secondes à cette situation d’étudiant erasmus ici à Emmen. D’énormes découvertes, des personnes qu’on n’oubliera pas de sitôt et qui rappelleront toujours cette période extraordinaire, une confrontation à d’autres gens, d’autres coutumes, d’autres façon de faire, de vivre, des choses de tous les jours qui deviennent réflexes :  la lessive, la cuisine, le vélo pour aller à la fac, faire les courses et acheter du pain et de la viande parce que des légumes on a une grosse provision déjà, faire le ménage, dormir peu le soir, se lever à 13h du matin quand on se couche à des heures a.m.,… (non je déconne, le ménage ça entre pas dans la case « choses de tous les jours qui deviennent des réflexes »). Je vis, et je pense qu’il n’y a pas que moi, un énorme séjour ici, une expérience qui décale totalement de la vie havraise, voire française!

Pour terminer, être un peu plus loin que d’hab entraine aussi un manque de certaines personnes. J’espère décrire assez fidèlement la vie ici sur ce blog, mais yaura des photos, des commentaires, des descriptions, des anecdotes, des vélociraptors, à mon retour (rayez la mention absurde). A tous, amis, iséliens, familia plus ou moins étendue : un gros « I love you » et see you, auf wiedersehen, hasta luego, doei, et tout ce genre de choses

**Actualisation : « mon bureau » dans « appart & flats » (=> notre vie aux Pays-Bas)**

**A venir : compte-rendu du weekend en Allemagne, fin de celui d’Amsterdam (il serait temps !), + de photos, et tout et tout !**


Actions

Informations



2 réponses à “and the time is ruuunning ouuut (Muse)”

  1. 4 05 2009
    Djuag (20:09:11) :

    Joli commentaire :) Le même sentiment pour moi sur ce petit séjour Erasmus ! Tellement une autre vie, tellement énorme, tellement de nouvelles personnes, tellement à découvrir et si peu de temps…
    Hope to see you soon :)

  2. 5 05 2009
    Matthieu (00:44:30) :

    yes ! beaucoup de « tellement » pour moi aussi !
    see you ptet pas à berlin de coup, mais soon.

Laisser un commentaire




Voyages en Inde |
latinos |
Bord de mer à St-Pierre La Mer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenu au Pérou
| vacances au soleil
| Blog des GODINS